Comment faire une augmentation de capital?

0 Comments

Le capital d’une entreprise se résume aux  ressources que possède cette entité. Il peut être en numéraire, en nature voir même sous d’autres formes. Initialement, il est constitué par les associés lors de la création de l’entreprise. Alors pour l’augmenter il faudra passer par une assemblée générale qui statuera sur la question.

Impliquer les actionnaires ou associés au processus

Le choix d’accroitre le capital d’une entité est une décision de grande envergure. Il ne peut être donc pris à la légère ou encore à laisser dans les mains des organes décisionnels inférieurs. Vu que les décisions concernant les titres sont du ressort des actionnaires, il est primordial de convoquer une assemblée générale extraordinaire.

À l’occasion de la rencontre, les actionnaires ou associés selon les textes régissant l’organisation pourront passer au vote. À l’issu, de réunion, il sera émis  un procès-verbal qui devra être enregistré près des instances du tribunal du commerce.

Avoir une idée claire du type d’augmentation de capital nécessaire

Bien avant de prendre la décision d’accroitre les ressources, il est important que tous les actionnaires aient une idée claire de la démarche d’accroissement  de capital et de ses différentes formes. En réalité, ils doivent se convenir sur le type d’augmentation de capital à mettre en œuvre avant de passer au vote. Dans l’univers des finances, il excite deux types d’augmentation de capital.

Le premier concerne une extension du nombre d’actions. Pour ce type d’opération, il va falloir émettre d’autres actions. Le risque ici c’est que les anciens actionnaires se retrouveront à avoir un poids peu important dans la société s’ils ne parviennent pas à prendre de nouvelles parts. Cependant, pour régler cette situation on peut augmenter le prix de la part sociale ou de l’action. Cette démarche permettra à l’entreprise de récolter des fonds sans pour autant léser ses anciens actionnaires.

La deuxième option concerne une extension de la valeur nominale des  titres. Il s’agit d’un mécanisme qui passe par la modification des statuts de la société. Il est vrai que cette procédure permet d’accroitre les parts d’actions des associés, mais il ne faut pas oublier qu’elle implique aussi une augmentation des engagements et des risques.

Passez au vote et exécutez les décisions de l’AGE

À l’issu, des votes qui sont validés généralement à la majorité des 2/3 des actionnaires une décision sera prise. Soit, les associés ou actionnaires opteront pour une augmentation du nombre d’actions ou une augmentation de la valeur nominale des titres. Dans le premier cas, il devra s’ensuivre une souscription à de nouveaux titres. Par contre dans le deuxième cas, il faudra que les actionnaires soient prêts à prendre plus d’engagements dans la vie de la société.